Diplômes et Formation

1999

Diplômée par l’Institut ShenZhen en Acuponcture

2002

Certificat de niveau de classe A (équivalent au niveau de qualification du médecin-acuponcteur)

à l’examen de qualification des acuponcteurs professionnels décerné par le

Centre International Chinois des Examens d’acuponcture-moxibustion

2003

Diplômée par l’Institut ShenZhen en Phytothérapie

2005

Maître Enseignant Reiki

Remboursée par les assurances complémentaires

Co-fondatrice de Easy590 Sàrl, le logiciel simple de thérapeutes pour thérapeutes

Médecine Traditionelle Chinoise

La médecine traditionnelle chinoise est souvent réduite en occident à une connaissance sommaire de l’acuponcture, c’est-à-dire à l’implantation d’aiguilles sur des points spécifiques ; quand bien même elle mérite une place très particulière au sein de l’éventail disparate des médecines alternatives, déjà par le fait qu’elle est la seule médecine qui ait une existence continue, quant à ses fondements, depuis plus de deux mille ans et qui soit aujourd’hui encore, en Chine, une médecine d’état.

Cet avantage lui permet d’être à la fois toujours proche des conceptions philosophiques et énergétiques dont elle est issue et de bénéficier, parallèlement, des avantages et des méthodes de validation de la science moderne.

Energétique Reiki

REIKI veut dire : énergie vitale universelle. Il s’agit de cette force qui vit et agit dans toute matière créée. La syllabe « REI » renvoie à la nature universelle et illimitée de l’énergie ; la syllabe « KI » donne l’idée de l’énergie vitale qui traverse tout être vivant.

C’est le Dr Mikao Usui, un médecin japonais, qui a retrouvé la clé du REIKI en découvrant, à la fin du 19ème siècle, un manuscrit en sanskrit, écrit il y a 2500 ans, qui témoignait d’une tradition de guérison millénaire.

Le REIKI est une méthode de guérison simple et naturelle et une technique très efficace de transfert de l’énergie vitale.

Huiles essentielles

Les odeurs de la vie courante ont une fonction vitale. L’odorat est un sens que nous connaissons, mais que nous négligeons un peu, tant il fait partie intégrante de notre système vital. Il suffit pourtant d’un simple rhume pour se rendre compte de l’importance de ce sens.

Privés d’odorat, nous sommes perdus dans une jungle inconnue. Manger du coton, ne plus sentir la bonne odeur du ragoût qui mijote sont les première expériences désagréables.

Mais que l’odeur de roussi d’un feu débutant vous échappe et ce peut être le début d’un incendie.